Au secours, je ne sais pas draguer

Au secours, je ne sais pas draguer

La drague semble être à première vue une épreuve fastidieuse et difficile à mettre en œuvre. Envahis par la peur de se prendre un râteau, la plupart des gens se refusent de faire le premier pas pour exprimer son envie de se rapprocher d’une personne qui lui plait. Pourtant, ceci n’est qu’une question de préparation et d’entrainement. Comme toute chose, l’art de séduire, car oui c’est un art, peut s’apprendre au fil des jours.

Vaincre sa peur et prendre de l’assurance

La première et plus grande étape consiste à vaincre sa peur et ses complexes. L’assurance et la confiance en soi s’avèrent d’une grande aide pour entraver la frayeur d’aborder quelqu’un et tenter une approche en vue de courtiser celui ou celle que l’on convoite. Avant toute chose, découvrez votre personnalité et vos qualités. Si cela est nécessaire, listez sur un papier vos défauts et vos qualités afin de connaitre les armes qui sont à votre disposition et assumer vos faiblesses afin de les surmonter au fil du temps.

Les premiers pas de la drague : complimenter et converser

La drague se résume à mettre en valeur une personne à qui l'on s’intéresse et lui faire comprendre nos appréciations à son sujet. Il suffit donc pour cela d’attribuer des compliments en toute sincérité tout ce qui vous plait chez l’être aimé. Cependant, certaines règles doivent tout de même être respectées. Les compliments ne doivent pas être insistants et faussés. Gardez au maximum votre sincérité et surtout restez vous-même. Usez de votre sens de l’humour, et entamez la conversation des sujets neutres afin de faire les premiers pas de votre approche. Une fois dans le cercle de ses proches, la voie devient beaucoup plus facile.

Ne jamais désespérer et apprendre de ses échecs

L’individu qui blesse sa fierté suite à un rejet est tout simplement immature. La raison du refus ne se lie pas forcément à votre incompétence ou votre personnalité. Ceci peut être dû à des raisons diverses que vous ignorez. Dans tous les cas, c’est à force de se prendre des râteaux que l’on apprend à draguer correctement, à condition d’apprendre de ses erreurs.